Wanema INFO
Image default
A la une Société Sport

Lamb : Tapha Tine et Sa Thiès, l’affiche qui occupe la toile

Le combat entre Tapha Tine et Sa Thiès est l’un des plus attendus en ce moment. Ces deux lutteurs, qui ont remporté leur dernière victoire cette saison, cherchent des adversaires pour la prochaine saison et leur affrontement semble logique compte tenu de la configuration actuelle de l’arène.

À l’approche de la fin de la saison, les combats pour la prochaine saison 2023-2024 sont en cours de préparation. Les promoteurs mettent en place leurs stratégies pour satisfaire les amateurs de lutte lors de la prochaine saison. Alors que des combats tels que Modou Lô contre Boy Niang ou Reug Reug contre Bombardier ont déjà été confirmés, d’autres affiches sont sur le point d’être officialisées. Le combat entre Tapha Tine de l’ecurie Baol et Sa Thiès de l’écurie Double Less fait notamment les gros titres de la presse sportive.

Avec 15 victoires chacun, les deux lutteurs ont un palmarès presque identique. Tapha Tine a remporté 15 victoires sur 20 combats, avec 5 défaites (contre Ama Baldé, Balla Gaye 2, Bazooka, Issa Pouye et Lac de Guiers). Sa Thiès a également remporté 15 victoires, bien qu’il ait commencé sa carrière en 2008, soit quatre ans après l’entrée de Tapha Tine dans l’arène en 2004. De plus, le fils de Double Less n’a concédé que deux défaites en dix-sept combats, contre Malick Niang en 2013 et Boy Niang en 2018.

En l’absence de Bombardier, Sa Thiès se tourne vers « le Géant du Baol ». Après sa victoire contre Reug Reug le 5 mars dernier, Sa Thiès, également connu sous le nom de Saliou Sakho, avait de nombreuses possibilités pour atteindre les sommets de l’arène. Cependant, le combat tant espéré contre Bombardier lui échappera au profit de Reug Reug qu’il a battu. Cela peut sembler illogique pour beaucoup, mais le promoteur jamaïcain qui a organisé le duel entre la foudre de Thiaroye et le « B52 de Mbour » en a décidé ainsi. Sa Thiès se retrouve alors contraint de se tourner vers un autre adversaire, mais les options sont limitées car les lutteurs VIP sont tous sous contrat. Modou Lô doit affronter Boy Niang et Ama Baldé, Gris Bordeaux doit combattre Ama Baldé, et Eumeu Sène doit se mesurer à Balla Gaye 2. Par conséquent, Tapha Tine est le seul adversaire disponible.

La situation est similaire pour le géant du Baol. Après sa victoire par décision médicale contre Bombardier le 12 février 2023, Tapha Tine avait envisagé un combat contre Eumeu Sène, mais cela ne se concrétisera pas. Ainsi, pour ne pas rester inactif, Tapha Tine devra accepter l’affrontement entre les « Grands » et les « Petits » en cro

Sélectionné pour vous

Marc-Alain Aldaroso : «Je vais porter plainte contre Gabrielle Kane» 

Abdou FALL

SONACOS: Le successeur de Diagne Fada connu

Ngoné Diop

Kawtef – Joal: Elle publie les images obscènes de sa rivale et la menace de mort.

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire