Wanema INFO
Image default
Justice Politique Société

Adji Sarr en difficulté…Sonko contre-attaque et traque les…

L’affaire Sweet Beauty entame son dernier virage. Le Doyen des juges, Maham Diallo, a transmis un avis de clôture aux avocats et au Parquet dans cette affaire de viol qui opposent Ousmane Sonko à Adji Sarr. Ce, pour observations avant de clôturer le dossier. Le maître des poursuites a un délai de trois jours pour faire ses observations. Les sénégalais vont bientôt savoir la suite que la justice va réserver à cette affaire. Mais une partie de la presse annonce que le procès tant attendu va bientôt débuter. Quoiqu’il en soit, le leader du parti des patriotes Africains du Sénégal pour le Travail, l’Ethique et la Fraternité (PASTEF) semble tenir le bon bout.

adji

Ousmane Sonko va-t-il éviter la prison dans l’affaire Sweet Beauty qui l’oppose à Adji Sarr ? Cette question mérite d’être posée après les derniers développements dans ce dossier qui tient en haleine tous les sénégalais. Les audios versés par le marabout de la victime présumée sont une aubaine pour le maire de Ziguinchor. Ces éléments sonores, qui ont atterri sur les réseaux sociaux, « blanchissent » le patriote en chef aux yeux des sénégalais. On y entend deux voix attribuées à Baye Mbaye Niasse et Adji Sarr revenir en détail sur comment ils ont profité des vices de Sonko pour le piéger…

La fuite de ces audios et la fausse grossesse de Adji Sarr ont complètement décrédibilisé la victime aux yeux des sénégalais. Adji Sarr s’isole de jour en jour. Tous ses soutiens sont en train de la lâcher au moment où son bourreau présumé a sonné la contre-offensive. Françoise Hélène Gaye a pris ses distances. Kaliphone est parti après son petit séjour en prison. Et aujourd’hui, c’est Gabrielle Kane qui est sur le point de quitter le navire qui prend de l’eau. Le dernier post Facebook de la féministe et son entretien avec Ousmane Tounkara en dit long sur ses véritables intentions.

Mais ce beau monde à mal choisi son moment. Selon certains médias, le procès serait prévu pour le mois de février. En tournant le dos à leur protégée, ils viennent de donner à Ousmane Sonko une chance inouïe. Le leader de Pastef est devenu un « intouchable » dans cette affaire. Ces soutiens estiment qu’avec les derniers développements de cette affaire, le juge ne peut que déclarer un non-lieu. Car l’accusatrice est « passée aux aveux » dans les enregistrements déposés sur le bureau du doyen des juges.

adji

Adji Sarr se retrouve ainsi au milieu du chaos entre ses déclarations incohérentes et la perte de ses soutiens. C’est ce moment que Ousmane Sonko a saisi pour contre-attaquer. Le leader de Pastef continue de traquer les personnes au cœur de son complot. Serigne Bassirou Guèye a été la première cible du maire de Ziguinchor. Selon le patriote en chef, l’ancien Procureur est l’un des responsables des quatorze morts de mars 2021. Raison pour laquelle, il a porté plainte contre lui. Mais l’actuel président de l’office national de lutte contre la corruption (OFNAC) n’est pas la seule personne à qui Sonko a distribué une plainte.

Ousmane Sonko compte aussi traquer maître Pape Samba So dit Gaby. Ce beau-frère de Mamour Diallo est présenté comme étant l’auteur supposé de la plainte d’Adji Sarr contre Ousmane Sonko pour viols. Cette plainte sera l’acte 2 de la contre-attaque de Sonko. Et le maire de Ziguinchor ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Il a promis de traquer toutes les personnes qui sont au cœur de cette affaire. Comme quoi, il compte se venger de toutes les personnes qui ont traîné son nom dans la boue. Mais si réellement toutes les personnes dans les éléments sonores de Mc Niasse sont dans le coup, la liste de Sonko sera exhaustive.

Cette traque des comploteurs place Adji Sarr dans une très mauvaise position. Si Ousmane Sonko arrive à déconstruire la thèse du viol, il serait tenté de s’en prendre à sa « victime ». Car une fausse accusation est un délit passible de sanctions pénales. Et son bourreau présumé est le genre de personne qui ne laisse rien passer. Mais le maire de Ziguinchor n’est pas exempt de reproche.

Ousmane Sonko est coupable d’avoir bravé le couvre-feu, de s’être rendu au Sweet Beauty donnant ainsi à ses adversaires l’arme pour l’abattre. Rien que pour cela, il reste coupable. Car il a trahi l’espoir que beaucoup de sénégalais avaient placé en lui.

Sélectionné pour vous

Accident à Colobane : Un enfant mortellement fauché près de la gare du Ter

Ngoné Diop

Dernière minute – Très mauvaise nouvelle pour le chef rebelle Cezar Atoute Badiatte

Ngoné Diop

« La coalition AAR SÉNÉGAL condamne les propos irrévérencieux et mensongers de Ousmane SONKO « 

Abdou FALL

Laisser un Commentaire