Wanema INFO
Image default
Société

Affaire Sweet Beauté : Mauvaise nouvelle pour Ousmane Sonko à quelques mois des Législatives

L’affaire relative au salon de massage « Sweet Beauty » peine visiblement a être oubliée par des Sénégalais. Pour cause, le leader du Pastef est toujours placé sous contrôle judiciaire.

L’affaire opposant le leader du Pastef à la jeune masseuse Adji Sarr a commencé, de nouveau, à susciter la polémique ces derniers jours au Sénégal. Les Échos de renseigner que Ousmane Sonko a déposé, via ses avocats, une nouvelle demande de mainlevée de contrôle judiciaire sous lequel il est placé depuis un an.

Malheureusement pour lui, le parquet n’est pas dans les dispositions de donner un avis favorable à sa requête. En effet, sa demande adressée au nouveau Doyen des juges est toujours bloquée au niveau du parquet.

Ainsi, Ousmane Sonko, dont le passeport avait été confisqué depuis mars n’est pas encore en mesure de quitter le pays pour aller rencontrer ses militants et sympathisants de la diaspora. Ce qui constituerait une mauvaise nouvelle pour l’actuel maire de la ville de Ziguinchor à quelques mois des élections législatives.

Et pourtant, depuis qu’il a été inculpé pour viols et menace de mort sur Adji Sarr, aucun acte d’instruction n’a été posé par le magistrat instructeur. Un an après cette affaire qui a secoué le pays, Ousmane Sonko n’a toujours pas été entendu sur le fond du dossier.

Pour rappel, suite au référendum sur la Constitution en mars 2016, l’Assemblée nationale a adopté une loi actant l’élection de quinze parlementaires pour la diaspora. Ceci, pour dire que la diaspora sénégalaise jour un rôle déterminant dans les élections législatives.

Sélectionné pour vous

Exclusif : Condamnée à mort en Arabie Saoudite, Mbayang Diop parle enfin. Écoutez !

Malick Fall

Nguéniène : il enterre ses deux neveux à l’insu de leur père, le procureur fait exhumer les corps

Ngoné Diop

(Vidéo) : Eumeu Sène s’affiche très heureux avec son épouse. Regardez cette belle complicité

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire