Wanema INFO
Image default
Société

Il maraboute la mariée abuse d’elle et…

Babacar Mbaye risque de passer les six (6) prochain mois en prison, si le tribunal suit le requisitoire du_ parquet le 5 avril prochain. Selon actusen, il a été attrait à la barre des flagrants délits, hier, par sa petite amie Mame B. Ndiaye. Cette dernière lui reproche les délits de collecte et détention de données à caractère personnel et de charlatanisme.

Mariée et mère de 3 enfants, la plaignante raconte à la barre avoir fait la connaissance de Babacar Mbaye par l’entremise de la sœur de celui-ci qui est sa colocataire.

« Comme j’avais des problèmes avec mon mari, j’en ai parlé avec ma locataire qui m’a proposé de me mettre en rapport avec son frère. Et le lendemain, le prévenu est venu toquer à ma porte en se présentant comme le frère de ma colocataire. Il m’a même révélé que cette dernière lui a fait part de mes soucis avec mon mari. Quelques jours plus tard, il m’a remis des bains mystiques qui, selon lui, ont été donnés par le marabout Touré. J’ai pris les bain pendant 7 jours. Après quelque temps, on a commencé à coucher ensemble puisqu’il venait chez moi tout le temps. Mais, j’avoue que je n’étais pas lucide. Il filmait nos ébats à mon insu. C’est avec ces photos qu’il me faisait chanter. Je lui ai remis 200.000 francs et une bague en or que ma mère m’avait rapporté de France. C’est au commissariat que j’ai vu ces photos nues de moi qu’elle m’avait montrées de loin » ,soutient Mame B. Ndiaye.

Babacar Mbaye a contesté les faits qui lui sont reprochés. À l’en croire, la partie civile était bel et bien au courant au moment où il prenait les photos lors de leurs rapports sexuels.  Elle m’a clairement dit qu’elle était divorcée lors de la Tabaski.

S’agissant du délit de charlatanisme, Babacar Mbaye soutient que lui et la partie civile entretenait des rapports extra conjugales bien avant qu’il lui mette en rapport avec le marabout.

Fanta DIALLO BA-senegal7

Sélectionné pour vous

“J’ai couch3 avec plus de 100 femmes”, avoue une lesbienne de 22 ans

Ngoné Diop

Touba : L’association And Samm Jikko Yi vilipendée auprès de Serigne Mountakha

Ngoné Diop

Sen TV : une querelle entre journalistes finit au tribunal

Abdou FALL

Laisser un Commentaire