Wanema INFO
Image default
Sport

Le Portugal qualifié pour la Coupe du monde grâce à un doublé de Bruno Fernandes contre la Macédoine du Nord

Un doublé de Bruno Fernandes a permis au Portugal de rallier la Coupe du monde 2022 ce mardi. La Seleção a disposé de la Macédoine du Nord (2-0) en finale des barrages pour composter son billet pour le Qatar.

Le match : le Portugal sans trembler

Le Portugal a vite chassé les démons qui ont tourmenté l’Italie. Un une-deux entre Cristiano Ronaldo et Bruno Fernandes a éteint le feu macédonien et a enflammé le stade du Dragon (1-0, 32e). Les Portugais ont été efficaces et se sont offert une seconde période sereine. Bien loin du stress subi cinq jours plus tôt contre la Turquie (3-1). Auteur d’un doublé, Fernandes a aspiré les ambitions de la Macédoine du Nord sur un contre (2-0, 65e) et a envoyé sa sélection à la Coupe du monde 2022.

De la vitesse en transition et des centres, voilà le cocktail préparé par la Seleção pour menacer la surface macédonienne. En première période, Stole Dimitrievski n’a eu qu’à chercher le ballon dans ses filets, l’avant-dernier geste n’a pas toujours été précis, mais les Portugais ont fait le nécessaire pour se montrer dangereux. Cristiano Ronaldo a trop croisé une frappe du gauche (14e), Diogo Jota a trop piqué sa tête sur corner (24e) et n’a pas su redresser suffisamment son tir sur une remise délicate de CR7 (40e).

Le Portugal a donc scoré sur sa seule frappe cadrée de la première période, bien aidé par la transversale dévissée de Stefan Ristovski (32e). Un pressing efficace et la domination aérienne de Pepe et Danilo Pereira ont permis à l’équipe de Fernando Santos de s’assurer la tenue du ballon.

Au retour des vestiaires, la Macédoine du Nord a tout de même tenté de ressortir court et les milieux se sont davantage projetés. Elle a été punie sur un de ces élans. Pepe a stoppé Enis Bardhi. Le Portugal a contré la transition macédonienne et Diogo Jota a servi Bruno Fernandes. La reprise clinique du milieu de Manchester n’a laissé aucune chance à Dimitrievski (2-0, 65e). De quoi qualifier le Portugal pour sa sixième Coupe du monde d’affilée. La huitième de son histoire et la cinquième de Ronaldo, capitaine et passeur décisif.

Le joueur : Fernandes met le Portugal à l’abri

Bruno Fernandes a tardé à rentrer dans son barrage mais il a répondu présent dans la surface. Là où le Portugal aurait pu se frustrer, le joueur de Manchester United a mis son équipe sur les rails avant de la mettre à l’abri. Il réalise un bon pressing pour lancer Ronaldo sur l’ouverture du score. Il est également clinique à la réception du centre de Jota. Lui qui n’a pas toujours brillé en sélection s’est offert un doublé et beaucoup de crédit auprès de son entraîneur et du peuple portugais.100 %La charnière portugaise, composée de Pepe et Danilo Pereira, a remporté l’intégralité des duels qu’elle a disputés. Le Parisien a contrôlé le trafic aérien (5/5) tandis que Pepe a surtout brillé au sol (5/5, 6/6 au total). L’assurance tous risques dans un match où la Seleção risquait avant tout de se faire contrer.publié le 29 mars 2022 à 20h37

Sélectionné pour vous

Liverpool : Le remplaçant de Sadio Mané révèle son « véritable problème » avec Klopp

Ngoné Diop

AVANT IDRISSA GUEYE, CES JOUEURS ONT BOYCOTTE L’HOMMAGE LGBT

Ngoné Diop

Deuxième offre du Bayern pour Sadio Mané : La réponse de Liverpool vient de tomber (Daily Mail et The Times)

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire