Wanema INFO
Image default
Justice

Insultes envers les Sénégalais : « Il faut une action judiciaire pour que Zemmour présente des excuses publiques » (Me Ousmane Sèye)

Les propos tenus par le candidat d’extrême droite à la présidentielle française, Eric Zemmour, à l’encontre des Sénégalais traités de délinquants étrangers à expulser, continuent de faire parler. Prononcés lors de l’émission « Face à l’info » sur Cnews le 13 mai 2021, ses propos pourraient entraîner des poursuites judiciaires. C’est en tout cas ce qu’a déclaré Me Ousmane Sèye, un des avocats qui ont toujours défendu les intérêts de l’État.
 
Joint par téléphone par Dakaractu, il milite en faveur d’une action judiciaire contre l’homme politique français, Zemmour. ‘’L’État ne doit pas se contenter de ce communiqué. Il faut une action judiciaire pour que Zemmour présente ses excuses publiques’’, a dit Me Sèye. À la question de savoir s’il a été engagé pour défendre l’État du Sénégal, relativement à ces propos tenus, il a précisé n’avoir pas encore été constitué. ‘’Je suis avocat de l’État, mais je ne suis pas encore saisi par l’État pour cette affaire’’, a-t-il dit en précisant être ‘’à l’écoute’’. 
 
Concernant les faits qui peuvent être visés si l’État se décidait à engager les poursuites devant la justice, Me Ousmane Sèye de citer, entre autres, ‘’le racisme’’. Selon lui, c’est un délit sanctionné par la justice aussi bien en France qu’au Sénégal. Et qu’à ce sujet, cette plainte pouvait se faire ici même au Sénégal.
 
Il faut rappeler que c’est lors d’une visite médiatique agitée, au niveau de la Porte de la Villette à Paris, au milieu de toxicomanes et de migrants vendredi, que Éric Zemmour a tenu ses propos qualifiés de racistes. Pour avoir eu à dire que « la plupart » des délinquants étrangers sont sénégalais et qu’ils seront « renvoyés chez eux au Sénégal », une fois porté au pouvoir, E. Zemmour a été la cible d’un lynchage médiatique. Des propos condamnés, d’ailleurs par l’ambassadeur du Sénégal en France, El Hadji Magatte Sèye, dans son communiqué. Celui-ci a haussé le ton pour protester contre ‘’ces propos, d’un racisme primaire incontestable’’. Des propos qui, à ses yeux, passent plus pour ‘’une stigmatisation injurieuse, portant gravement atteinte à l’honorabilité de toute une communauté sénégalaise ».

Sélectionné pour vous

Ukraine : Le maire de Gostomel, près de Kiev, tué dans les combats

Ngoné Diop

Placés sous mandat de dépôt hier : Voici les charges retenues contre Déthié Fall, Mame Diarra Fam et Ahmed Aïdara

Ngoné Diop

Bouba Ndour et Ndiaga Ndour traînés en justice par cette célébrité sénégalaise

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire