Wanema INFO
Image default
Sport

MONDIAL 2022 – « ALLER AU QATAR AU NOM DE L’AFRIQUE » : LE SÉNÉGAL VEUT ÉVITER LE MÊME SORT QUE LE CHAMPION D’EUROPE

QUALIFICATIONS MONDIAL 2022 – Pour s’éviter un destin comme l’Italie, le champion sénégalais du continent africain entend bien renverser la vapeur dans son barrage de qualification au Mondial. Après la manche aller perdue à l’aller en Egypte (1-0), le sélectionneur des Lions de la Téranga Aliou Cissé a appelé à une mobilisation générale du public, encore trop peu chauvin selon lui.

Il a décroché le jackpot il y a moins de deux mois, mais il pourrait manquer le Graal ce mardi (19h). Voilà tout l’enjeu qui entoure le Sénégal à l’heure de retrouver l’Egypte à Dakar pour la manche retour de son barrage pour une qualification au Mondial. Dans un nouveau remake de la finale de la CAN 2022, les Lions de la Téranga veulent éviter un fiasco retentissant à domicile, pour ce qui sera leur premier match devant leur public en tant que champions d’Afrique.

2 COUPES DU MONDE DANS L’HISTOIRE SANS LES VAINQUEURS DE L’EURO ET DE LA CAN

L'Egypte met le Sénégal sous pression maximale
L'Egypte met le Sénégal sous pression maximale

   Il s’agit aussi pour le vainqueur de la CAN de faire honneur à son statut. Après l’élimination il y a quelques jours de l’Italie, fraîchement championne d’Europe l’été dernier, voir le champion d’Afrique tout juste titré il y a quelques semaines lui emboîter le pas serait un grand choc. Même si un tel phénomène s’est déjà produit par le passé à deux reprises, il reste très rare.En 1978 (Tchécoslovaquie et Ghana) et en 2006 (Grèce et Egypte), les vainqueurs de l’Euro et de la CAN n’avaient pu rejoindre les Mondiaux, respectivement en Argentine et en Allemagne. Alors qu’il vient de gagner le titre continental pour la toute première fois de son histoire, le Sénégal veut tout faire pour éviter de gâcher la fête. Mais l’adversité s’annonce plus que relevée.

UN MATCH AU SOMMET DEVANT 50 000 SPECTATEURS

« Ce duel entre les champions d’Afrique en titre et le vice-champion ne sera pas pour les enfants de coeur« , a d’ores et déjà prévenu le quotidien national Le Soleil dans son édition de lundi, comme pour mettre le ton sur l’intensité promise par les Sénégalais au moment de ce grand rendez-vous. Dans leur stade Abdoulaye Wade flambant neuf et dont la jauge de 50 000 spectateurs maximum devrait être remplie, les hommes d’Aliou Cissé veulent mettre le feu et pour cela, ils comptent sur le soutien indéfectible de leurs supporters.

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal lors du barrage aller contre l'Egypte, et le défenseur de l'ASNL Saliou Ciss au premier plan

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal lors du barrage aller contre l’Egypte, et le défenseur de l’ASNL Saliou Ciss au premier plan

Crédit: Getty Images »On aura besoin de nos supporters, parce que, de la même façon que le peuple sénégalais a envie de voir que cette équipe rayonne, se donne à fond, nous aussi, on leur rend la pression, a mis en garde le sélectionneur sénégalais devant les médias locaux dès son retour sur le sol sénégalais samedi. On attend tous nos supporters. Les Égyptiens ont réussi à remplir leur stade, à nous de prouver que nous pouvons le faire aussi. » L’ancien défenseur a même été plus loin, demandant davantage de « chauvinisme » de la part du peuple sénégalais.   

IL Y A UNE MENTALITÉ QUE NOTRE PUBLIC N’A PAS ENCORE ADOPTÉE

« Il faut qu’on ait plus de chauvinisme comme on le voit en Algérie, Tunisie… J’espère que mardi ceux qui seront en costume laisseront la place à ceux qui portent des maillots, a-t-il lancé sans concession. Nous voulons voir les couleurs vert jaune et rouge sur les gradins. Je lance un appel à tous ses supporters pour venir pousser les Lions. » Toujours dans cette volonté de fédérer le peuple du Sénégal autour de l’équipe nationale, celui qui a fêté ses 46 ans juste avant le barrage aller s’est même permis un léger reproche : « Cela fait des années que je suis dans ce milieu. J’étais un international sénégalais et il y a une mentalité que notre public n’a pas encore adoptée« .https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=Eurosport_FR&dnt=false&embedId=twitter-widget-0&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NrZWxldG9uX2xvYWRpbmdfMTMzOTgiOnsiYnVja2V0IjoiY3RhIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19zcGFjZV9jYXJkIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9mZiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9fQ%3D%3D&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1507710257635766272&lang=en&origin=https%3A%2F%2Fwww.eurosport.fr%2Ffootball%2Fqualif-coupe-du-monde-caf%2F2022%2Fmondial-2022-aller-au-qatar-au-nom-de-l-afrique-le-senegal-veut-eviter-le-meme-sort-que-le-champion-_sto8864292%2Fstory.shtml&sessionId=1d32385af472d2b1be548abc204f02f8d5b7434f&siteScreenName=Eurosport_FR&theme=light&widgetsVersion=2582c61%3A1645036219416&width=550pxCar vendredi dernier, les Sénégalais ont été servis au Caire, devant 70 000 fans effervescents et à 100% derrière les Pharaons, dans un stade qui avait déjà porté malheur à Sadio Mané et aux siens lors de la finale de la CAN 2019 perdue contre l’Algérie. Dos au mur après une défaite sans avoir pu trouver les filets à l’extérieur qui plus est (1-0), le Sénégal doit absolument marquer au moins deux fois pour s’imposer sans prendre de but, car la règle du but à l’extérieur sera en vigueur lors de ces barrages. Au risque de confirmer l’histoire, en manquant la Coupe du monde juste après avoir remporté la Coupe d’Afrique.

DÉJOUER LES TENDANCES DE L’HISTOIRE

Car si voir un champion d’Afrique et un champion d’Europe manquer tous deux la Coupe du monde est un phénomène très rare, voir seulement le vainqueur de la CAN ne pas aller au Mondial l’est beaucoup moins. Dernier exemple en date en 2018, le Cameroun auréolé de son titre avait déjà raté le coche. Plus globalement sur les 30 dernières années, c’est du 50-50 : une fois sur deux, le champion d’Afrique en titre ne parvient pas à rallier le Mondial. Une fois de plus serait une fois de trop pour les Sénégalais, qui n’ont pas oublié la phase de poules plus que frustrante de la Coupe du monde en Russie. « Le Sénégal doit, avec la sueur de tous, battre l’Egypte et aller au Qatar au nom de l’Afrique« , titre même Le Soleil, dans une inspiration guerrière à la volonté mobilisatrice.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?creatorScreenName=Eurosport_FR&dnt=false&embedId=twitter-widget-1&features=eyJ0ZndfZXhwZXJpbWVudHNfY29va2llX2V4cGlyYXRpb24iOnsiYnVja2V0IjoxMjA5NjAwLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X2hvcml6b25fdHdlZXRfZW1iZWRfOTU1NSI6eyJidWNrZXQiOiJodGUiLCJ2ZXJzaW9uIjpudWxsfSwidGZ3X3NrZWxldG9uX2xvYWRpbmdfMTMzOTgiOnsiYnVja2V0IjoiY3RhIiwidmVyc2lvbiI6bnVsbH0sInRmd19zcGFjZV9jYXJkIjp7ImJ1Y2tldCI6Im9mZiIsInZlcnNpb24iOm51bGx9fQ%3D%3D&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1507838593749954565&lang=en&origin=https%3A%2F%2Fwww.eurosport.fr%2Ffootball%2Fqualif-coupe-du-monde-caf%2F2022%2Fmondial-2022-aller-au-qatar-au-nom-de-l-afrique-le-senegal-veut-eviter-le-meme-sort-que-le-champion-_sto8864292%2Fstory.shtml&sessionId=1d32385af472d2b1be548abc204f02f8d5b7434f&siteScreenName=Eurosport_FR&theme=light&widgetsVersion=2582c61%3A1645036219416&width=550pxLes observateurs sénégalais, qui ne veulent pas rester sur un goût d’inachevé, ont malgré tout confiance en leur sélection, portée par une génération dorée et un sélectionneur charismatique. Un Mondial manqué en tant que champion continental, qui plus est sur un match joué à domicile, forcerait les parallèles avec l’Italie ces derniers jours. Une comparaison que doit à tout prix éviter le Sénégal, qui voudrait plutôt s’inspirer du Ghana de 2010 et vivre une épopée historique au Qatar, comme celle vécue au Cameroun en début d’année 2022.

Sélectionné pour vous

Qualification au Mondial 2022 / la FIFA félicite le Senegal

Ngoné Diop

Coup de théâtre dans l’affaire Pogba : Le grand frère Mathias change de discours !

Ngoné Diop

Incroyable – Mondial 2022 : L’intendant de la sélection des Black Stars, a oublié les maillots au Ghana…

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire