Wanema INFO
Image default
Société

Un mécanicien assène deux coups de couteau à son employé

Attrait pour coups et blessures volontaires et menaces de mort, Mohamed Mbaye a été jugé, hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Le prévenu, qui est monté sur ses grands chevaux, faisait face à deux parties civiles, lesquelles ont saisi d’une plainte la brigade de la gendarmerie de Foire le 28 février dernier.

À en croire Ousmane Diouf, rapporte Rewmi Quotidien, le prévenu lui a intimé l’ordre de quitter l’atelier sans motif légitime.

Ainsi, après une dispute, il est revenu le lendemain pour récupérer ses outils.

Mais, il a été attaqué par son patron qui lui a asséné deux coups de couteau à la joue et au bras.

El Hadji Malick Seck a, pour sa part, expliqué que le prévenu ne cesse de le menacer de mort. Craignant pour sa vie, il dépose une plainte.

Des accusations que le fauteur de troubles a balayées d’un revers de main.

D’après ses dires, c’est Ousmane Diouf qui lui a, au contraire, infligé des blessures à la jambe à l’aide d’une barre de fer.

Pour ce qui est des menaces de mort, il renseigne qu’il a juste demandé à El Hadji Malick Seck de quitter l’atelier vu qu’il ne respectait pas le règlement intérieur.

Appelé à la barre, Moustapha Guèye corrobore les dires du sieur Ousmane Diouf.

Selon lui, le prévenu est de nature violent. Il s’en prend à toutes les personnes qui travaillent dans le garage.

Conseil d’Ousmane Diouf, Me Mamadou Ciss a dénoncé la mauvaise foi du prévenu.

« Les témoignages sont limpides. C’est une véritable agression qu’il a perpétré sur mon client. Il l’a rattrapé avec un couteau et le lui a asséné alors qu’il quittait l’atelier. C’est comme si c’était prémédité parce qu’il y a eu une altercation la veille », a souligné l’avocat, qui a réclamé 1 million FCFA, à titre de réparation. .

À la suite du substitut du procureur, qui a requis une peine de 6 mois ferme, la défense a sollicité une application bienveillante de la loi pénale.

Selon la robe noire, son client n’avait aucunement l’intention d’attenter à la vie de sa victime.

Relaxé du chef de menace de mort, Mohamed Mbaye a finalement écopé de six mois de prison, dont un mois ferme. Il doit aussi verser 300 000 francs à Ousmane Diouf.

Sélectionné pour vous

Réaction de Cheikh Oumar Diagne après la publication de sa vidéo en prison

Ngoné Diop

Talibé tué à Goroté : Le Khalife des « Baye Fall » met en garde l’autorité

Ngoné Diop

Confrontation avec Adji Sarr : L’avocat de Ndeye Khady sort du silence, « il y a eu quelques incidents »

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire