Wanema INFO
Image default
Société

LES CHRONIQUES D’ABDOU : Sabré hier par Macky, P.A.S, un as des « DERapages » !

Sabré hier par le Président Macky Sall, le désormais ex Délégué Général à l’entrepreneuriat rapide des jeunes et des femmes (DER/FJ) n’a qu’en s’en vouloir à lui- même.

En effet, Pape Amadou Sarr est un as des dérapages !

Ses propos jugés gravissimes sur les femmes et l’islam lors de la journée du 08 mars lui ont valu son fauteuil à la DER.

De ce fait, le président de la République, par décret n°2022-621 du 09 mars 2022, a mis fin aux fonctions de M. Papa Amadou Sarr, Délégué général à l’Entrepreneuriat rapide des Femmes et des Jeunes (DER/ FJ). Ceci, après les propos outrageants qu’il a tenus sur l’Islam et les foyers religieux, indique le communiqué de la Présidence de la république.

En effet, Pape Amadou Sarr a déclaré que ce sont des « inepties de faire croire en 2022, que la femme ne doit pas serrer la main du marabout, alors que la nuit, elle lui sert beaucoup plus que la main« , dixit désormais l’ex boss de la DER/FJ.

De même, il a abordé d’autres segments du dogme islamique comme les menstrues des femmes et la mosquée, la part des femmes dans l’héritage musulman. En somme, des sujets sensibles qu’on doit manipuler avec circonspection mais aussi avec beaucoup de tact car c’est un  terrain glissant.

Malheureusement cet énième « DERapage » de l’ex patron de la DER est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Pour rappel, Pape Amadou Sarr avait tenu des propos similaires en 2018 devant le Président Macky Sall en déclarant que : « Deuk Bi dafa Macky » (le pays est à sec).  Dans la foulée, il avait tenté de rectifier le tir en soutenant sur un ton ironique que «Deuk bi Dafa Amadou Ba» essayant de lui faire porter le chapeau en tant qu’argentier de l’Etat à l’époque.

Mais, le coup était déjà parti et les opposants avaient raillé le Président Macky sur cette maladresse de son DG.

Auparavant, M. Sarr avait indiqué que beaucoup de gens qui travaillent avec lui à la DER n’ont même pas de contrat. «Nous travaillons de sept heures du matin jusqu’à minuit. Ils sont dans l’informel. Ils travaillent pour vous accompagner dans votre vision. C’est le moment de les remercier», avait-t-il souligné. Et, ce sont des propos qui portent le discrédit sur l’institution qu’il dirigeait car ils donnent l’impression que la DER n’est pas soucieuse du droit des travailleurs.

Par conséquent, face à ses nombreux dérapages, cette énième ne bourde saurait être tolérée par le Président Sall qui est déjà mis à mal par And Samm Jikko yi sur des sensibles tels que la criminalisation de l’homosexualité auprès des familles religieuses.

En outre, ses excuses, après avoir été défenestré, ne sont que « du médecin après la mort » car il devait le faire au début de la polémique.

Enfin, ce limogeage de P.A.S doit être un exemple pour tous les leaders ou responsables étatiques de veiller à leurs propos surtout lorsqu’on évoque des sujets sensibles qui relèvent de la foi.

Un homme averti en vaut deux !

Abdou Fall, journaliste-communicant

Sélectionné pour vous

Il traîne son amante à la police : Révélations explosives du plaignant 

Ngoné Diop

Sénégal : Ces statistiques incroyables sur le suicide !

Abdou FALL

Témoignages poignants de 4 SDF à Dakar : « Je suis depuis 25 ans dans la rue… Je vis avec des rats »

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire