Wanema INFO
Image default
Politique

Safietou Diatta: L’amazone d’Ousmane Sonko à Jaxaay

Deuxième adjointe à la mairie de Jaxaay, Safiétou Diatta est l’une des porte-voix d’Ousmane Sonko dans la localité.  Après le succès des locales, la trentenaire est désormais tournée vers les élections législatives, avec l’espoir de mener à l’hémicycle la bataille pour l’autonomisation des femmes. 


Malgré le non-respect de la parité lors de l’installation des conseils municipaux dans les mairies, Madame Sane, Safiétou Diatta a toutefois réussi à être élue 2ème adjointe au maire de Jaxaay. Un poste qu’elle cumule avec son travail de fonctionnaire. Très ambitieuse, elle se donne comme sacerdoce l’autonomisation des femmes de sa commune, Jaxaay. « Pastéfienne » dans l’âme, Safietou Diatta a en ligne de mire  les prochaines élections législatives, auxquelles sa coalition va prendre part. 


Cette fonctionnaire, agent de facturation à l’hôpital Principal de Dakar, est entrée en politique par effraction vers 2017 et par admiration pour le leader du Pastef Ousmane Sonko. 


« J’ai commencé à suivre, le président Ousmane Sonko, depuis 2016, à travers ses émissions, car il incarnait l’espoir pour la jeunesse. Avec un projet qui va vraiment changer le Sénégal. J’ai intégré le parti Pastef en 2017, lorsque je venais juste de déménager dans la commune de Jaxaay », raconte-t-elle. 
Mère de famille, âgée de 34 ans,  Safiétou a été la responsable de l’organisation au niveau départemental et la trésorière de Pastef, lorsque Jaxaay faisait partie du département de Rufisque. Et, avec le nouveau découpage administratif et l’érection du département de Keur Massar, elle a créé la cellule des Patriotes de la cité Gendarmerie. Très active, elle est devenue la responsable des femmes de Pastef, puis de Yewwi Askan Wi, au lendemain de la formation de cette coalition en vue des élections locales. 
Les ingrédients du succès à Jaxaay
L’adjointe au maire est revenue sur le travail effectué en amont par l’équipe gagnante de la mairie de Jaxaay lors des locales. 
« Tout le monde sait que la coalition Yewwi askan Wi n’a pas d’argent. Les gens ont eu à cotiser pour battre campagne durant les locales. Notre force est d’aller vers les populations, les écouter, les faire comprendre nos projets pour la commune », révèle-t-elle. Une stratégie qui pourrait être reconduite lors des élections législatives à venir.  

Sélectionné pour vous

Le président Macky Sall sur la cohabitation : »Je ne peux imaginer un tel scénario au Sénégal »

Abdou FALL

Déclarations de candidatures pour la présidentielle 2024 : BBy avertit Ousmane Sonko, Khalifa Sall et Karim Wade

Abdou FALL

Mimi Touré brise le silence : « J’ai subi pas mal d’injustice dans mon compagnonnage avec Macky Sall, mais ce choix qui a été fait n’est que… »

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire