Wanema INFO
Image default
Justice

Mbour : Un chauffeur de taxi surpris nuitamment sur une malade mentale de 72 ans

Une affaire de mœurs fait polémique à Mbour, notamment dans le village de Fadial. Un jeune chauffeur de taxi, Arona Sène, âgé de 28 ans, a été surpris sur une vieille dame par les enfants de celle-ci. Selon l’Observateur qui revient sur les faits, l’accusé tentait d’avoir des ébats sexuelles avec la vieille dame qui est une déficiente mentale.
D’après l’histoire narrée par la source, le sieur Sène a garé son véhicule non loin de la maison de la dame aux environs de minuit, le week-end dernier. Quand les occupants de la maison, à l’exception de la septuagénaire sont partis assister à une cérémonie de lutte traditionnelle, le chauffeur a profité de cet instant pour commettre son acte. Ainsi, dans la pénombre, le présumé violeur a enlevé son pantalon qu’il a déposé sous l’une des roues de son véhicule, avant de se diriger tout nu vers le domicile de la vieille dame.
 Le sieur Sène s’est ainsi introduit discrètement dans la chambre de sa victime pour tenter de la violer. Mais son plan n’a pas marché car Ousmane Diouf, témoin de la scène, par ailleurs ami avec les enfants de celle-ci, a avisé les enfants de la dame, de la présence d’un jeune homme nu dans la chambre de leur maman. Surpris par ces derniers sur leur maman au moment où il tentait de la violer, Arona Sène a été lynché par les voisins et les enfants de la dame avant l’arrivée des gendarmes de la brigade de Joal. Interrogé par les enquêteurs, le présumé violeur a affirmé qu’il cherchait sa copine F. Ndiaye.
 Attrait à la barre du tribunal de Mbour, hier mardi, le chauffeur qui avait reconnu les faits s’est rétracté. Et pour se défendre, le prévenu a déclaré que le  jour des faits, ce sont les enfants et les voisins de sa victime qui l’ont forcé à entrer dans la chambre de la déficiente mentale. Car, souligne-t-il, ces derniers lui ont avoué qu’ils sont dans le besoin avant de lui réclamer une somme d’argent. Des déclarations que le procureur de la république a balayées d’un revers de la main.
Ainsi, il a demandé au président du tribunal l’application stricte de la loi.
Le délibéré est fixé au 1er mars prochain.

Sélectionné pour vous

Sa petite amie le largue : Papa Abdou Fall menace de divulguer les vidéos de leurs moments intimes

Ngoné Diop

Acte contre nature à la mosquée de Karack : le verdict est tombé pour O. Diallo

Ngoné Diop

Risque de révocation à la mairie de Dakar en cas de condamnation: Barth’ et Khalifa, même destin

Ngoné Diop

Laisser un Commentaire